J’ai testé une coloration permanente sans amoniaque : Prodigy de L’Oréal

Comme je le disais dans mon précédent article, j’ai le cuir chevelu très sensible du coup j’évite l’ammoniaque dans mes colorations. Le problème c’est que j’ai des cheveux blancs et jusqu’à présent les seules colorations que je trouvais sans ammoniaque c’était les colorations ton sur ton qui s’estompent au bout de 8 à 10 shampooing, de plus mon coiffeur a été très insistant la dernière fois que je l’ai vu en me disant que ferais mieux de passer aux couleurs permanentes car j’avais de plus en plus de cheveux blancs. Sauf que les colorations permanentes que me proposaient mon coiffeur contenaient de l’ammoniaque et je ne veux pas mettre de l’ammoniaque sur mon crâne car ça me bousille mon cuir chevelu. Heureusement pour moi les marques rivalisent de plus en plus d’innovation et propose à l’heure actuelle des colorations permanentes sans ammoniaque, youpi !

J’ai voulu en tester une et j’ai jeté mon dévolu sur Prodigy de L’Oréal, comme j’avais eu une bonne expérience avec la coloration Casting Crème Gloss qui elle est ton sur ton, j’ai voulu testé la version permanente de la même marque.

Une coloration ton sur ton va venir se mettre « par-dessus » la couleur naturelle du cheveu et ne couvre que partiellement les cheveux blancs, elle s’estompe au bout de 8 à 10 shampooings tandis qu’une coloration permanente colore définitivement les cheveux, elle va en quelques sortes se mettre à la place de la coloration naturelle du cheveu et ne s’estompe pas elle perdra simplement un peu d’intensité avec le temps, elle couvre complètement les cheveux blancs.

Le choix de la teinte

 Coloration prodigy L'Oréal
Photo : L’Oréal Paris
Je me suis très longtemps trompée dans le choix de mes colorations et je trouvais toujours que le résultat était trop foncé sans pour autant me dire que je devais essayer la teinte en-dessous mais surtout sans trop savoir laquelle choisir.
Toutes les couleurs ont un code et le premier chiffre va définir le ton principal et ce chiffre doit être proche de votre couleur naturelle de cheveux pour s’accorder au mieux à votre teint. Plus le chiffre est petit, plus la couleur va être foncée. Les chiffres suivants vont définir les reflets et sont différents d’une marque à l’autre.
J’ai donc demandé à mon coiffeur quel était le code qu’il utilisait et il commence par un 5, ce qui dans mon cas correspond à châtain clair, alors que je me vois châtain, oui car on se voit toujours plus foncé que ce que l’on est réellement.
J’ai choisi la teinte Alezan n° 5.0 qui est un châtain clair sans reflets supplémentaires car je ne voulais aucun autre reflet puisque souvent chez moi ils virent trop au cuivré. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas encore opté pour des colorations au henné qui ont souvent des reflets cuivré et j’en peux plus de ce reflet.

Qu’y a-t-il dans la boîte ?

Dans cette grosse boîte impressionnante on y trouve :
– 1 flacon applicateur qui se dévisse en son milieu avec la partie basse plus souple pour faciliter l’application
– 1 tube de crème colorante
– 1 tube de révélateur de couleur
– 1 flacon de soin
– 1 paire de gant
– 1 spatule, c’est la première fois que je trouve une spatule dans une coloration à faire à la maison

La préparation

Dans la partie basse du flacon applicateur, après avoir pris soin d’enfiler les gants, on verse le tube n° 1 et le tube n° 2, oui ils ont numéroté les tubes pour pas se tromper si jamais on est super tarte, autrement dit le tube de crème colorante et le tube de révélateur de couleur, ensuite on mélange bien avec la spatule (c’était donc à ça qu’elle servait!).
Et en mélangeant on comprend l’utilité de la spatule car la coloration semble bien épaisse, un peu comme du fromage blanc onctueux, au moins on est sûr que tout est bien mélangé. Il n’y a plus qu’à revisser le haut du flacon applicateur.

L’application

Pour l’application on a 2 options :
soit on a déjà les cheveux colorés dans une couleur proche de la couleur choisie et des racines de moins de 3 mois, dans ce cas on applique d’abord sur les racines, on attend 20 min et on applique ensuite sur les longueurs et on prolonge ensuite le temps de pose de 10 min
soit on a pas du tout les cheveux colorés ou d’une teinte complètement différente (soit 1 ton au-dessus soit 1 ton en-dessous mais pas plus car le rendu sera complètement différent que ce qui est sur la boîte), dans ce cas on applique uniformément sur toute la chevelure en commençant par les racines et on laisse poser le tout pendant 30 min
J’ai choisi la première option car c’est ce qui correspondait à mon cas. Chose que je ne faisais pas avant, erreur de débutante, j’appliquais mes couleurs sur toute ma chevelure tout le temps alors que j’utilisais la même teinte, le problème c’est que les couleurs se superposent et l’on se retrouve au bout d’un moment avec les pointes presque noires (pour moi) en tout cas beaucoup plus foncées que les racines ce qui n’est pas très joli.
Au moment de la pose j’ai eu l’idée d’utiliser la spatule pour appliquer la couleur sur les cheveux qui se trouvent tout autour de mon visage et j’ai trouvé ça très pratique ça évite de s’en mettre partout avec le flacon. J’ai ensuite appliquer la couleur raie par raie, c’est-à-dire que j’ai coiffé mes cheveux vers l’arrière et j’ai passé l’embout du flacon sur ma tête à intervalle régulier de l’avant vers l’arrière et j’ai ensuite massé mon cuir chevelu afin de répartir le produit uniformément.
Pour les longueurs je galère toujours un peu plus j’alterne entre application directement sur les cheveux et application avec les gants en ayant pris soin de mettre un peu de produit dans le creux de mes mains mais surtout je frictionne bien mes cheveux entre mes mains pour bien répartir le produit partout.

Les +

– Elle ne sent pas le produit chimique, ce qui rend l’application et le temps de pose très agréable, elle n’a pas une odeur qui vient piquer les narines, au contraire elle ne sent presque rien
– Elle s’applique et se répartit facilement, elle devient très fluide au contact des cheveux et on peut bien l’étirer
– Elle couvre très bien les cheveux blancs sans effet casque, c’est-à-dire que la couleur est nuancée
– Elle ne pique pas le crâne et pourtant je l’ai dit j’ai le cuir chevelu sensible
– Elle ne tâche pas la peau, là ça m’a impressionné pour une couleur permanente, le peu de couleur qui s’est déposé sur ma peau que ce soit les oreilles, le contour du visage ou le crâne, tout est parti au rinçage
– Elle se rince facilement, pour la première fois j’ai réussi à obtenir une couleur d’eau clair sans aucun résidu de coloration rapidement et pas au bout d’une demi heure de rinçage comme avec certaine coloration (avec une eau encore légèrement teintée mais qu’on fait mine de ne pas voir parce qu’on en a marre de lutter) 

Les –

– Elle m’a desséché les cheveux, ça c’est la seule véritable ombre au tableau et le soin fourni n’y change rien, la prochaine fois je ferai un masque nourrissant en plus
– Le prix un peu élevé, elle coûte quand même aux alentours de 12 € la boîte selon les distributeurs

Le résultat

Je suis très contente du résultat, j’ai pu me débarrasser de ce côté cuivré qui commençait à me taper sur les nerfs. Oui les reflets cuivrés (et tous les dérivés rouges) sont ceux qui persistent le plus et sont de plus en plus révélés au fur et à mesure que la couleur vieillie.

Pourtant la dernière couleur que j’avais faite c’était chez mon coiffeur et il m’avait fait du châtain sans reflet mais c’était une coloration ton sur ton.

Bilan

Je suis quand même très satisfaite de cette coloration et de la couleur que j’ai obtenue c’est même exactement ce que je voulais. Donc je pense que je la rachèterai à tel point que si mon coiffeur ne s’est pas encore mis aux colorations permanentes sans ammoniaque d’ici ma prochaine visite je pense que  je préfèrerai utiliser cette couleur. Par contre je pense que je ne l’appliquerai que sur les racines et pas sur les pointes histoire d’essayer d’obtenir une couleur un peu plus claire sur les pointes.
Maintenant j’espère juste qu’elle vieillira bien.
Logo-abrege-loupe
Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Atha1988 dit :

    À tester ! Merci pour l avis.

    J'aime

  2. De rien 😉 tu me diras ce que tu en penses si tu testes aussi.

    J'aime

  3. sophia dit :

    Bonjour merci pour cet article car on voit bien que le châtain clair à enlever ce cotée roux le résultat est superbe … si j’aurais su lol il y a une semaine j’ai fait blond foncé lin de prodigy car je voulais aussi ces rèflets cuivre roux du à une coloration rater mais les reflets sont toujours là … est ce que si je refait un châtain clair j’aurais moi aussi ces reflets qui auront disparut Comme toi ????

    J'aime

    1. Coucou, avant de refaire une nouvelle couleur je te conseillerai d’attendre au moins 1 mois (2 voire plus c’est même mieux). Plus tu attendras avant de refaire une couleur et plus elle va dégorger et la suivante sera plus couvrante. La teinte que j’ai utilisée est un ton plus foncé que celle que tu as faite. Tu peux toujours essayer mais si tu n’obtiens pas le résultat attendu le mieux c’est d’aller chez le coiffeur. Après chaque coloration nourris bien tes cheveux et utilise un shampooing adapté pour cheveux colorés. Que tu fasses toi-même tes couleurs ou que tu ailles chez le coiffeur utilise toujours des couleurs neutres sans reflets, le code couleur est souvent un chiffre suivi de 1 ou 2 zéro selon les marques (500, 600, etc…). C’est bien ce que tu avais choisi. A force de faire des colorations sans reflet, le côté cuivré va normalement s’estomper.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s