Tout savoir sur le Layering : La routine de soin du visage

 

Layering millefeuille routine soin visage

Le layering c’est LA méthode de soin vers laquelle se tourne un grand nombre de celles et ceux qui ont décidé d’opter pour une routine de soin plus naturelle. Et j’en fais bien évidemment partie.  Pour moi le Layering c’est l’art de nettoyer sa peau en profondeur sans l’agresser et l’aider ensuite à se régénérer en douceur.

Mais qu’est-ce que c’est exactement et pourquoi j’ai adopté cette méthode, je vous dit tout.

Le concept

Le nettoyage de la peau permet d’enlever les vilaines impuretés qui s’y trouvent mais malheureusement il enlève au passage un peu du film hydrolipidique naturellement présent sur la peau. Le film hydrolipidique est fabriqué par la peau il lui sert de protection. Il est composé en grande partie de sueur (eau) et de sébum (huile). C’est pourquoi on applique une crème pour permettre à la peau de retrouver une protection le temps que celle-ci refabrique naturellement la sienne : le film hydrolipidique.
Une crème est composée à la fois d’eau et d’huile. Pour les mélanger on ajoute un émulsifiant (qui sont souvent des cires) qui va permettre de donner cette texture crème, on y ajoute ensuite des actifs qui vont agir sur des problèmes spécifiques. Cette composition complexe est parfois difficilement assimilée par la peau.
Avec ce joli schéma réalisé par mes soins, on peut voir que tous les ingrédients sont déposés en même temps et en vrac sur la peau lorsqu’on applique une crème.
La méthode du layering permet de fournir à la peau uniquement ce dont elle a besoin sans ingrédients superflus : de l’eau, de l’huile et des actifs*. Seulement on va appliquer chaque ingrédients en couche successive plutôt que tout mélangé, d’où son nom, on traduit souvent le terme Layering par « millefeuille« , mais contrairement au gâteau il n’est pas nécessaire d’appliquer des milliers de couches. On applique d’abord l’eau, ensuite les actifs* et comme tout ça peut s’évaporer avant que la peau n’ait pu tout absorber on va en quelque sorte l’emprisonner avec l’huile. En témoigne le schéma ci-dessous, lui aussi réalisé par mes soins.
Lorsqu’on décide d’opter pour la méthode du Layering, le mieux c’est d’utiliser le plus possible de produits purs, c’est-à-dire qui ne contiennent qu’un seul ingrédient et le moins transformé possible et alors s’ils sont bio c’est le summum!

*Les actifs cosmétiques sont les substances actives qui ont un réelle effet sur la peau, les huiles et les hydrolats (composés d’eau) en contiennent naturellement mais de manière « dilluée », les actifs sont un concentré. Les huiles essentielles sont très concentrées en principes actifs.

Les fausses idées que l’on se fait du Layering

Le Layering est souvent mal interprété et le raccourci que l’on fait trop régulièrement c’est : Layering ça veut dire plusieurs couches donc plus je mets de couche, plus je fais du Layering. En agissant comme ça, à part étouffer sa peau, je ne vois pas ce que l’on peut obtenir de plus. Les marques ont compris que le Layering commençait à leur grignoter une trop grande part de marché et donne l’illusion de se « convertir » au layering, j’ai vu récemment que certaines avaient lancé des huiles de soin, je me suis dit « ha ça c’est très bien » mais on vous conseille de l’appliquer avec votre crème de jour ! WTF ?!
Certains pensent que le Layering c’est en fait comme une méthode de soin classique et qu’il suffit d’utiliser un nettoyant, une lotion, un sérum et une crème et le tour est joué. Mais ils font encore une fois fausse route. Les cosmétiques classiques ont souvent une composition complexe, ils contiennent beaucoup d’ingrédients dont certains n’ont aucun intérêt pour la peau comme des agents de texture ou de toucher ou du parfum, ils donnent juste une « sensation » de douceur ou de fraicheur par exemple mais n’ont aucun effet. Ils sont aussi parfois bourrés d’actifs, à savoir qu’au-delà de 3 actifs cosmétiques la peau n’arrivent pas à tous les assimilés et certains contrent les effets des autres. En plus ils contiennent des conservateurs trop chimiques qui vous permettent de stocker vos produits dans votre salle de bain pendant plusieurs années certes mais quand on sait qu’un conservateur d’origine naturelle ne permet une conservation que de quelques mois et parfois au frigo, on se demande comment les conservateurs chimiques réussissent leur prouesse.
On peut aussi penser que d’utiliser des cosmétiques bio « tout prêts » pourrait être une solution plus simple car se mettre de l’huile pure sur le visage peut effrayer un peu. Et même si les cosmétqiues bio sont beaucoup mieux que ceux contenant des ingrédients chimiques (et parfois même issus de l’industrie pétrochimique), ils peuvent quand même contenir un peu trop d’ingrédients et c’est aller à l’encontre du principe même du layering. Mais ça reste quand même l’alternative la moins pire.

La méthode

1. Nettoyer

Le soir on se démaquille en utilisant une huile végétale (même si on est pas maquillé) et on élimine le surplus avec un savon doux (savon d’alep, savon noir, véritable savon de marseille, savon au lait d’annêsse ou encore un nettoyant « home made »).

Le matin une eau micellaire suffit car la peau a accumulé moins d’impuretés en une nuit qu’en une journée.

2. Hydrater

Comme expliquer plus haut une fois débarrasser de ses impuretés la peau n’a plus de barrière donc il faut reconstruire tout ça tout d’abord en l’hydratant (c’est-à-dire en y apportant de l’eau), on pulvérise un hydrolat* sur sa peau sans en enlever l’excédant.

*Un hydrolat est un ingrédient issu de la fabrication des huiles essentielles. Pour fabriquer une huille essentielle on distille une plante dans un alambic, en gros on fait chauffer une plante avec de la vapeur d’eau et on ne récupère que ce qui s’évapore, en refroidissant ce qui s’est évaporé se transforme en eau avec l’huile essentielle qui flotte à la surface, après avoir récupéré l’huile essentielle, l’eau restante s’appelle l’hydrolat. Il possède les même propriétés que l’huile essentielle mais en moins concentré donc beaucoup plus doux ce qui permet de l’utiliser pur.

3. Booster

Le visage encore humide on applique ce que l’on peut appeler l’équivalent d’un sérum mais pas n’importe lequel, il n’y en a qu’un seul qui en valle la peine : le gel d’aloe vera. Il est naturellement riche en actifs bons pour la peau et l’aide à se régénérer. On peut y ajouter 1 ou 2 actifs supplémentaires pour traiter un problème spécifique : rides, acné, cicatrices, couperose…

4. Nourrir

Oui parce que toute cette hydratation il faut la retenir donc on applique une huile végétale qui va venir faire barrière sans graisser la peau. Pas besoin d’en appliquer 1 tonne, 2 ou 3 gouttes suffisent pour l’ensemble du visage et du cou.

Le contour des yeux : on oublie pas le contour des yeux, on peut y appliquer du gel d’aloe vera c’est suffisant, à ce moment-là on peut l’appliquer au même moment que sur l’ensemble du visage si l’on y a pas ajouter d’actifs supplémentaires.

Lèvres : Il faut aussi prendre soin de ses babines avec un bon baume à lèvres ou une huile végétale ou un beurre végétal. La peau des lèvres étant plus fine que le reste du visage, elle plus besoin de gras car elle est plus sujette à la sècheresse. 

Pourquoi j’ai adopté le layering ?

Parce que l’inspiration vient du Japon et que j’adore leur culture. Mais surtout parce que c’est la seule routine réellement efficace sur les boutons pour moi. En plus cette routine convient à tous les types de peau il faut simplement adapter les hydrolats et les huiles végétales utilisés.
Parce que c’est beaucoup plus économique. Depuis que je suis la blogosphère de près j’ai constaté que de nombreuses bloggeuses beauté consacrent chaque mois un article aux produits qu’elles ont terminés, chacun est libre de faire les articles qu’il veut là n’est pas le problème. Seulement quand je vois que mon gel d’aloe vera de 100 ml que je mets sur le visage et les cheveux me dure 3 mois et pour les huiles végétales on peut même parler d’année, je me demande comment elles font.

Le bilan en photo

Je pourrais vous venter les bienfaits du layering pendant des heures mais je préfère vous montrez les résultats en image sur ma joue. Pris avec le même appareil (mon téléphone) et dans les mêmes conditions (le matin au réveil et à la lumière du jour).

Effets du Layering
La première photo a été prise il y a 1 an et demi lorsque j’ai découvert les cosmétiques maison, j’avais déjà constaté une amélioration de l’état de ma peau et j’ai voulu voir ce que ça donnait en photo, ce qui veut dire que ma peau a été dans un état bien pire que celui-ci.
La deuxième c’était la semaine dernière sachant que je me suis convertie au layering depuis 7 mois et que j’ai mis un moment à trouver la routine la mieux adaptée à mon type de peau et que ça doit faire 3 mois que je l’ai stabilisée. Alors oui j’ai encore  2 ou 3 indésirables qui apparaissent en fin de période mais il y en a beaucoup, beaucoup moins qu’avant et ma peau brille vraiment moins.
Alors bien sûr si je ne respecte pas scrupuleusement ma routine, par exemple si je saute une étape ou bien qu’un soir de flémingite aigue je file me coucher sans effectuer ma routine, l’équilibre se casse la gueule et je fais quelques pas en arrière.

La bible de la débutante en Layering

Avant de me lancer dans l’aventure j’ai fait l’acquisition de ce petit livre qui ne me quitte plus et je le conseille à tous. La méthode n’est pas décrite de la même manière que je viens de le faire mais elle se rejoignent.

Bilan

Pour résumé, j’ai envie de vous dire que le Layering c’est top, c’est génial, je ne reviendrai à une routine classique pour rien au monde. Et n’oubliez pas le Layering n’est pas une accumulation de produits mais l’utilisation de produits purs.
 Logo-abrege-loupe
Advertisements

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Greedy Auburn dit :

    Coucou.
    Je suis contente de lire ton article car c'est justement ce dont je suis en train de faire en ce moment. J'ai passé ma première commande sur AromaZone hier en espérant avoir de nette amélioration (comme toi, le résultat est vraiment top).

    Pourrais-tu me dire quelles huile tu utilises pour te démaquiller ainsi que l'hydrolat ? J'ai commandé l'HV de Jojoba et une hydrolat au citron et une autre à la lavande 🙂

    J'aime

  2. Coucou,

    Pour me démaquiller j'aime beaucoup l'huile de papaye ou le gel huilleux dont tu trouveras la recette sur Aroma Zone.

    Pour l'hydrolat j'utilise l'achillée millefeuille en ce moment mais je pense revenir à ce que je faisais avant : hydrolat de bambou le matin (matifiant) et hydrolat de ciste le soir (cicatrisant). L'eau de citron seule je la trouve trop agressive pour ma peau sensible, je te conseille de la mélanger avec d'autres hydrolats ou de l'eau minérale avec un conservateur. Je ne peux pas me prononcer sur l'hydrolat de lavande que je n'ai jamais utilisé.

    Pour les huiles de soin, le matin j'utililse un mélange d'huile dont j'avais partagé la recette il y a peu : http://miss-teint-guette.blogspot.fr/2015/03/recette-mon-huile-reequilibrante-pour.html
    et le soir de l'huile de Jojoba.

    Je ferais un article plus complet sur ma routine exacte d'ici peu, j'attends justement une commande Aroma Zone moi aussi.

    N'hésites pas à me demander si tu as d'autres questions.

    Bisous.

    J'aime

  3. Merci pour le partage, j'ai envie de tester le layering depuis pas mal de temps !
    Deltreylicious
    http://blackbeauty-mode-tendance.eklablog.com

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s